Aller au contenu

L’INFAUX – FRANCE-CULTURE EN FLAGRANT DÉLIT D’ARABOPHILIE

Salon-de-Provence, vendredi 20 décembre 2019 (prouvenco-info.com)

 

France Culture a diffusé à nouveau sa fake news

(https://www.franceculture.fr/conferences/institut-du-monde-arabe/ce-que-la-fontaine-doit-aux-arabes ) qui prétend que des Fables de La Fontaine auraient été inspirées par les Arabes (https://youtu.be/Wc7Pg56bD), infaux, déjà dénoncée en 2018, d’une prétendue source arabe à laquelle La Fontaine aurait puisé, inspiré par le recueil Kalila et Dimna, recueil de fables animalières conçues comme un miroir des princes (https://www.franceculture.fr/conferences/institut-du-monde-arabe/ce-que-la-fontaine-doit-aux-arabes? utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1575562431). 

France-Culture, véritable organe de propagande fait ainsi tout pour faire croire aux Français que la France devrait une partie de sa culture au monde
arabe, ce qui est totalement faux.
Composé en sanskrit probablement dès le IIIe siècle avant Jésus-Christ,
Kalila wa-Dimna (Kalila et Dimna) est un recueil de fables orientales d’origine indienne largement distribué. Les fables furent traduites en arabe au VIIIe siècle par Ibn al-Muqaffa’, auteur persan très instruit et courtisan influent. Alors ne faut-il pas plutôt rappeler ici que le Maroc fut le dernier pays au monde à avoir fermé ses marchés aux esclaves en 1936 et que la Mauritanie a
aboli l’esclavage des noirs en 1981. En réalité le monde arabe a surtout banalisé l’esclavage, la castration et l’excision. Mais bien sûr, il ne faut pas en parler. D’autre part, le vrai inspirateur de La Fontaine, Ésope est né au 7ème siècle avant J-C, alors que la culture musulmane n’a commencé qu’au 7ème siècle après J-C. soit 14 siècles après la culture gréco-latine d’Occident. A l’époque d’Esope, les Arabes étaient au fin fond de leur désert en train de vénérer une certaine pierre noire.
Alors, comment les Grecs auraient-ils pu copier les Arabes ! (c’est en réalité l’inverse !).

Mais au fait, le saviez-vous : l’avion a été inspiré par les tapis volants comme on peut imaginer que l’histoire de trois petits cochons est aussi d’inspiration musulmane !

Michel LHOMME

Source: Metainfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *