Aller au contenu

EUROPE, l’heure des frontières. VIème colloque de l’Institut ILIADE

Aix-en-Provence, vendredi 15 mars 2019 (prouvenco-info.com)

L’Institut Iliade organise son VIe colloque annuel le 6 avril prochain à Paris, « Europe : l’heure des frontières ».

 

La révolte des Gilets Jaunes, qui dépasse les frontières hexagonales, atteste de la permanence d’un peuple réel, enraciné, attaché à ses libertés concrètes et à sa légitime dignité. Loin du « grand débat national » imposé par l’Élysée et ses communicants, ce sont les élections européennes du 26 mai 2019 qui auront valeur de référendum, pour affirmer le droit des peuples européens à l’identité, la liberté et la sécurité. Cette échéance doit être l’occasion de revenir à l’essentiel, ce besoin de frontières qui ne se réduit pas à un désir de protection, de régulation : comme l’avait bien vu Dominique Venner dans sa dernière lettre du 21 mai 2013, seule une « rupture avec la métaphysique de l’illimité » est à même d’assurer notre future renaissance.

 

C’est à cet impératif que s’attachera le colloque annuel de l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne, organisé samedi 6 avril 2019 à partir de 10h à la Maison de la Chimie, 28 Rue Saint Dominique, 75007 Paris.

 

La journée est divisée en deux séquences. La matinée (10h00-12h30) exposera les fondements culturels, ontologiques, philosophiques et géopolitiques justifiant l’idée même de « frontière » pour les Européens, de leur univers mental à leur impératif de puissance. Interviendront notamment Philippe Conrad (historien, président de l’Institut Iliade), Jean-François Gautier (docteur en philosophie, essayiste, intervenant aux cycles de formation de l’Iliade), Edouard Chanot (journaliste chez Sputnik, cofondateur de l’Institut Clisthène), Jean-Philippe Antoni (professeur de géographie à l’université de Bourgogne), Romain Espino (porte-parole de Génération Identitaire), ainsi que Vicenzo Sofo (fondateur du think tank Il Talibano, Italie), qui assurera la conclusion de cette première séquence, où seront également projetés un reportage vidéo sur le réveil national et identitaire qui s’exprime actuellement en Pologne et un diaporama illustrant l’extension de la culture européenne dans son espace naturel, sur la longue durée : L’Europe, 3000 ans d’architecture (Anne-Laure Blanc).

 

L’après-midi (14h00-18h30) explorera les voies et moyens de défendre l’Europe et ses frontières, en mobilisant à la fois notre longue mémoire — notamment d’opposition à l’islam — et l’actualité politique — où l’opposition à l’invasion migratoire apparaît comme le principal carburant de la montée des « populismes » et de l’avènement de « démocraties illibérales ». Prendront notamment la parole Jean-Yves Le Gallou (essayiste, président de la fondation Polemia et cofondateur de l’Institut Iliade), Thibault Mercier (avocat au barreau de Paris, cofondateur du cercle Droit & Liberté, auditeur de l’Institut Iliade), Lionel Rondouin (normalien, ancien officier parachutiste, chargé de cours en écoles de management — dont l’ISSEP), Koen Dillen (ancien député européen, Flandre) et Alain de Benoist (philosophe et essayiste). La conclusion sera assurée par Benoît Couëtoux, secrétaire général de l’Institut Iliade. Ces interventions seront entrecoupées de diverses animations et illustrations, notamment une vidéo sur l’Allemagne ou « le réveil d’un peuple », présentée par François Savy, et une autre sur le destin des « Européens d’au-delà des mers ».

 

Véritable opéra européen au sens de « spectacle total » alliant conférences, vidéos, intermèdes artistiques, échanges communautaires, stands de créateurs et écrivains, ce colloque constitue la manifestation publique annuelle de l’Institut Iliade. Il s’est rapidement imposé comme l’un des plus importants rassemblements des partisans de l’identité nationale et européenne avec, à chaque édition, plus de 1 000 participants désireux d’explorer les pistes du nécessaire réveil de notre civilisation, d’échanger et de se retrouver, dans la convivialité d’une communauté ainsi reformée.

 

L’édition 2019 sera l’occasion de présenter en exclusivité le troisième ouvrage édité par l’Iliade chez Pierre-Guillaume de Roux : Athéna à la borne. Discriminer ou disparaître ? Plaidoyer court et accessible pour la défense des peuples, de leur diversité et de leur identité, ce livre de l’avocat Thibault Mercier s’appuie sur de nombreuses sources philosophiques, juridiques et sociologiques pour attester que le recours aux frontières est plus que jamais d’actualité, à l’heure où les peuples se battent pour ne pas disparaître. Un vibrant appel à la notion de limite, qui nous rappelle que l’homme est un individu fini dont la volonté ne peut être absolue, et que la « discrimination » aujourd’hui honnie est tout simplement le fondement de la vie.

 

Contact, demandes d’interviews et renseignements complémentaires : contact@institut-iliade.com 

Nous vous recommandons fortement de réservez rapidement pour être certain de disposer d’une place.

Source: Institut Iliade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *