Aller au contenu

Pacte de l’ONU sur les migrations : le peuple de France écarté, les opposants définitivement bâillonnés

Avignon, mercredi 05 décembre 2018 (prouvenco-info.com)

Un dernier acte législatif international qui vient dramatiquement parachever l’organisation de la submersion migratoire des peuples du Nord.
Personne mieux que Renaud CAMUS ne pouvait décrire les conséquences du « Pacte Mondial pour les migrations ». Voici donc ce qu’il écrivait dans lecommuniqué n° 63 du mardi 20 novembre 2018 du CNRE. (Conseil National de la Résistance Européenne.)

« Le 10 décembre prochain doit être signé à Marrakech, sauf révolte des peuples d’ici là, et pour célébrer le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, le “Pacte Mondial pour les migrations”. Il représenterait, s’il aboutissait, la consécration politique universelle du remplacisme global, l’officialisation des changements de peuple, la voie ouverte à la réduction de l’humanité à une unique Matière Humaine Indifférenciée (MHI). Ce serait le triomphe planétaire de la « davocratie », gestion directe du parc humain par Davos et par la finance hors sol. On verrait par lui l’idéologie des droits de l’homme trouver son couronnement sinistre — grâce à l’alliance de l’antiracisme génocidaire et de l’hyperclasse — dans le droit universel, pour tous les individus et tous les peuples, à la nation de leur choix : c’est-à-dire dans la destruction des nations, des cultures, des civilisations et de la civilisation même, broyées toutes sous les grandes invasions organisées, pour l’avènement planétaire de l’homme remplaçable, désoriginé, déculturé, vacant, hébété, à la fois produit, producteur et consommateur ».

Un texte totalitaire déniant les droits fondamentaux des peuples autochtones.
Les plus persévérants trouveront l’intégralité du texte de ce pacte en cliquant sur le bouton ci-dessous :
Télécharger
C’est assommant, c’est en effet à tomber à la renverse. Tous les droits pour les nouveaux venus, les peuples autochtones sommés de s’écarter pour laisser la place.
Les opposants définitivement muselés
Il faut lire à la page 29 le paragraphe intitulé :
« Objectif 17 : Éliminer toute forme de discrimination et encourager un débat public fondé sur l’analyse des faits afin de faire évoluer la manière dont les migrations sont perçues ».

On y voit que les populations autochtones des pays envahis n’auront strictement plus aucun droit, en particulier plus le droit de dire quoi que ce soit, de s’opposer ou simplement de dire la Vérité et que tout sera fait pour éliminer toute forme d’expression contraire. Enfin, que tout sera fait pour conditionner les peuples autochtones à se soumettre à la Loi des mondialistes.

« Nous nous engageons à éliminer toutes les formes de discrimination et à condamner et combattre les expressions, les manifestations et les actes de racisme, de discrimination raciale, de violence et de xénophobie visant tous les migrants et l’intolérance qui y est associée … »

Voilà, une fois ce pacte signé, nous ne pourrons strictement plus rien dire, plus rien dénoncer, plus rien énoncer et les réfractaires, les résistants, les dissidents seront traqués, poursuivis rudement condamnés et leurs droits éliminés. Ceux qui voudront exprimer leur rejet de la submersion migratoire massive qui va nous être imposée vont être bâillonnés et toute infraction à la loi d’airain qui va nous être imposée sera très sévèrement punie.
Il n’y aura plus d’expression libre possible sur ce thème, seule la vérité officielle, c’est à dire le dogme, aura droit de cité.

On peut s’attendre à ce que de lois européennes particulièrement répressives soient promulguées, bien entendu immédiatement retranscrites et aggravées avec le plus grand zèle dans le droit français.
La FRANCE parmi les pays les plus diligents, MACRON parmi les plus zélés.

MACRON qui est le plus parfait représentant dans le monde de la « davocratie » et de la mondialisation libérale s’apprête bien entendu à signer ce pacte au nom du peuple français et à le figer dans le marbre des traités internationaux. Il vient d’ailleurs d’en plaider la cause en Belgique où le gouvernement hésite encore. Pourtant, notre peuple n’a pas été consulté et, que l’on sache, il n‘a donné aucun mandat à cet effet. Pourtant, il s’agit là d’une décision qui réduit très sérieusement la souveraineté de La France et qui donc n’entre pas dans un mandat courant. MACRON comme SARKOZY avant lui, piétine sans vergogne les droits des français, seule la volonté de ses maîtres compte. Ils ne supporteraient aucun atermoiement.
Les pays qui se sont d’ores et déjà retirés
En Europe, Slovaquie, Estonie, République tchèque, Pologne, Bulgarie, Autriche, Croatie, Hongrie se sont déjà désistés, la Suisse vient de le faire ainsi que l’Italie ; la Belgique se questionne encore, ainsi que le Danemark et les Pays-Bas. En Allemagne, MERKEL est très sérieusement contestée au sein de sa coalition.
Ailleurs dans le monde, États-Unis, Israël, Australie se sont également retirés.
La question de la pérennité du pouvoir en FRANCE
Cette nouvelle atteinte à la souveraineté de la FRANCE et aux droits imprescriptibles de son peuple pose très sérieusement la question de la pérennité de ce pouvoir, tout comme celle de ces institutions qui permettent l’avènement, sans légitimité populaire réellement assise, de dirigeants qui nous vendent à la ploutocratie mondiale incarnée par des organisations supra nationales et internationales sur lesquelles nous n’avons strictement aucun contrôle.

OUI, la question de la dépose de ce pouvoir et de ces institutions se pose et Il y a tout lieu d’espérer que la première secousse tellurique des gilets jaunes annonce une explosion finale qui libèrera le pays.

Il n’y a pas lieu de plaisanter sur un tel sujet ; pourtant puisque ce pacte se signera à MARRAKECH, jamais le dicton berbère n’aura mieux trouvé sa justification : « MARRAKECH – ARNAKECH ». 
Sources: Ligue du Midi et Conseil National de la Résistance Européenne

 

2 réflexions au sujet de « Pacte de l’ONU sur les migrations : le peuple de France écarté, les opposants définitivement bâillonnés »

  1. Martinjl dit :

    Premièrement es que les pays musulmans vont signer, secundo, imaginons, une majorité de musulman dans le monde, c’est pain béni pour les multinationales, ces peuples sous la férule des puissants seront comme des moutons esclaves des publicités et de ce que dira le mola ou l’imam. Il n’y a qu’à voir ce qu’ils sont devennus après l’occupation de la cinquième colonne arabe, les molas et les imams

    Répondre
    • Jean-Marie Guiglia dit :

      Monsieur,
      Merci pour votre mail et vos commentaires. Si les multinationales comme vous dites sont réellement puissantes, je ne suis pas sûr que les musulmans, même majoritaires se comportent comme « des moutons esclaves ». Les peuples sous domination religieuse peuvent « renverser » des montagnes.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *