Aller au contenu

Démolition à Marseille d’une fresque de Philippe Sourdive.

Marseille, samedi 24 novembre 2019 (prouvenco-info.com)

 

Destruction à Marseille d’une fresque labellisée « Architecture contemporaine remarquable ». Nous l’avons appris en fin de semaine et souhaitons revenir sur cette information en publiant le communiqué de presse de Jean-François LUC, conseiller régional du Rassemblement National  PACA.

 

Lundi 19 novembre, le proviseur du lycée Colbert de Marseille, avec l’accord de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a autorisé des travaux de démolition sur une fresque en céramique de Philippe Sourdive, céramiste des années 50, proche du Corbusier. Cette fresque, qui faisait partie de notre patrimoine contemporain, était labellisée « Architecture contemporaine remarquable ».

Le proviseur a justifié cette décision en invoquant la sécurité des élèves, car certains carreaux menaçaient de tomber. Si nous comprenons tout à fait que la sécurité des élèves doit être la priorité, le groupe Rassemblement National Provence-Alpes-Côte d’Azur déplore qu’aucune alternative n’ait été mise en œuvre pour préserver cette fresque. Celle-ci se dégradait pourtant depuis de nombreuses années, comme cela avait été constaté en août 2018.

Nous déplorons profondément la destruction de ce patrimoine marseillais. Mais nous condamnons surtout la politique du « m’en fouti » qui, du Conseil Régional à la Mairie de Marseille en passant par la Métropole, est la marque de fabrique d’une certaine classe politique qui laisse pourrir la situation des banlieues, des logements, des écoles et même du patrimoine en espérant que personne ne verra rien ou qu’aucun drame ne se produira durant leur mandat. Notre Région mérite mieux que des dirigeants qui se contentent d’attendre en croisant les doigts !

Jean-François Luc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *