Aller au contenu

Macron a énormément perdu de sa superbe

Prouvenco-info.com, dimanche 26 août 2018.

Macron a énormément perdu de sa superbe: quelques réflexions de notre chroniqueur.

Sur la forme :

Son côté autoritaire, ses propos maladroits (les mâles blancs, le pognon de dingue, les kwassa kwassa qui amènent du « comorien », le reniement de la culture française, la colonisation: un crime contre l’humanité…), les affaires Benalla / Kohler / De Villiers / Nyssen / Penicaud / Bayrou etc etc. Tous les sondages d’opinion évoluent à la baisse, et ce n’est pas fini.

Sur le fond :

Sur le plan économique, la compétitivité des entreprises continue à se dégrader ; le chômage repart à la hausse, touchant près de 6 millions de personnes ; les dépenses et la dette publiques poursuivent leur course folle. Sur le plan de la nation, l’immigration et l’islam demeurent des angles morts en attente d’une stratégie; parlons plutôt de complicité et de collaboration active avec le phénomène des « clandestins-migrants » . Le projet de refondation de l’Union européenne et de la zone euro a été tué dans l’œuf par l’onde de choc des partis populaires qui a touché l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie ainsi que par l’alignement de l’Europe centrale et orientale autour de la démocratie illibérale.

Enfin, le pari de nouer une relation particulière avec Donald Trump pour contenir le tournant protectionniste et unilatéraliste des États-Unis a spectaculairement échoué. Sachant qu’il ne reste plus qu’un à deux ans (à condition que les élections européennes et les municipales lui soient favorables, sinon ce sera encore moins) pour commencer à régler les vrais problèmes, l’équation paraît de plus en plus complexe pour le chef de l’état.

Le compte à rebours est lancé.

J.L

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *