Aller au contenu

15 août : dévotion et tradition à la Major

Marseille, 16 août 2018 (prouvenco-info.com)

 

La cathédrale byzantine Marseillaise était bondée mercredi 15 août 2018, jour de l’Assomption. De nombreuses familles, des fidèles, des touristes et des curieux attendaient bruyamment la traditionnelle procession de la Madone.

Après quelques prières et avis délivrés par les officiants (et notamment un message très appuyé concernant la persécution des chrétiens d’orient), les dizaines de porteurs hissèrent dans un « han » sonore la Vierge sur leurs épaules sous les applaudissements de l’assistance. La statue dorée ainsi brandie laissait contempler une mater dolorosa ornée de rubans bleus, les bras surchargés d’ex-voto, de chapelets et de fleurs. Dès la sortie, sous un soleil de plomb, la procession entreprit de gravir les flans du Panier. Le public se pressait dans les étroites ruelles où raisonnaient les « Viva Maria » et les chants de louange.

Quelques visages déconcertés, voire réprobateurs, se tendaient par les croisées alentour ; la procession se déroula toutefois sans incident.

On pouvait constater, fondus dans la foule, des agents armés : la manifestation aurait sans doute constitué une aubaine pour d’hypothétiques terroristes islamistes.

Le « clou » de la cérémonie fut sans nul doute la présentation de la statue à la « Bonne Mère » par delà le Vieux Port ; ici les organisateurs essuyèrent le visage de la statue avec le mouchoir des fidèles, tandis que des enfants étaient brandis pour l’embrasser. Un moment de dévotion intense propre à déconcerter les plus sceptiques.

Enfin, la sainte fut reconduite sous les impressionnantes voûtes de la cathédrale où se pressa encore longtemps une foule fervente.

Christophe Arnould

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *