Aller au contenu

L’imposture du « nationalisme » corse

Prouvenco-info 13 juin 2018 via Kalhenberg.blog

 

Tout le monde a entendu parler du « colonialisme français » en Corse. Il s’agit d’une rhétorique usée jusqu’à la corde par les prétendus nationalistes corses. Or ces imposteurs viennent de déclarer par l’intermédiaire de leur président de l’assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, qu’ils étaient prêts à ouvrir un port de l’île pour accueillir un bateau contenant plus de 600 clandestins. Bateau dont l’Italie et Malte ont refusé qu’il accoste sur leurs côtes. Ces prétendus nationalistes corses, mais faux identitaires, sont-ils prêts à échanger un colonialisme par un autre ? Car ils ne peuvent pas ignorer ce qui s’est passé en Italie. Un jour, celle-ci a toléré l’arrivée d’un seul bateau de clandestins ce qui a envoyé un signal aux passeurs et aux clandestins. On connait la suite…. Une Italie avec des migrants partout.

C’est donc en toute connaissance de cause que ces mystificateurs identitaires, sont prêts à livrer leur île. Qu’en pense la population ? Est-ce vraiment pour cela qu’elle a voté en faveur de ces nationalistes de pacotille ? Qu’ils aillent voir en Sicile ou à Lampedusa ce qu’en pense la population locale de l’accueil des clandestins. Jean-Guy Talamoni ferait bien de méditer sur le sort des élus italiens qui ont pratiqué la même politique. La maire immigrationniste de Lampedusa en 2017 a été balayé, Giusi Nicolini arrivant seulement en troisième position, au profit d’un maire beaucoup plus ferme sur l’immigration. Quelques jours après l’élection on pouvait lire sur de nombreux murs : « Merci, vous avez éradiqué le cancer de Lampedusa ». A Catane, en Sicile, Salvo Pogliese (ex-MSI, ex-Alliance Nationale) vient de remporter ce week-end la mairie au premier tour. Les mêmes causes produisant les mêmes effets on peut légitimement espérer que d’ici quelques années des véritables nationalistes corses identitaire renverront dans les poubelles de l’histoire ceux qui auront dupé la population corse.

D.B.

Source: kahlenberg.blog

Crédit photo: DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *