Aller au contenu

Le cimetière catholique Saint-Louis de Marseille profané.

Marseille 14 février 2018 (prouvenco-info.com)

C’est durant le week-end dernier que le cimetière Saint Louis dans le 15ème arrondissement de Marseille fût l’objet de vandalisme et profanation. En effet plusieurs tombes, une bonne quinzaine semble-t-il, chapelles, urnes, amphores, stèles, livres et objets funéraires ont été ravagés et détruits.

Selon la fleuriste du cimetière: il devrait s’agir de « petits jeunes » qui auraient pu rentrer par un portillon toujours laissé ouvert pour permettre un libre accès au cimetière. Drôle d’occupation qu’auraient ces jeunes vraisemblablement à la recherche d’une reconnaissance imbécile, un acte gratuit, « l’oeuvre » de dégénérés. A moins qu’il s’agisse d’un acte anti-chrétien délibéré ? Selon les premiers éléments en notre possession, cette profanation ne serait pas considérée comme un acte raciste et hostile à la communauté catholique. L’enquête le dira et nous suivrons attentivement ses conclusions.

Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin s’est indigné devant cette profanation honteuse tout en souhaitant des sanctions sévères pour leurs auteurs. Comme d’habitude le 1er magistrat de la ville est plus fort dans la dénonciation et le commentaire que dans l’action et la prévention.

Globalement cette information est restée à sa place: celle d’un simple fait divers. Je n’ose imaginer les réactions de la classe politique, syndicale, associative, médiatique jusqu’au sommet de l’état si le cimetière juif ou musulman avait subi les mêmes outrages. Mais là ce n’est qu’un cimetière catholique!

Jean-Marie GUIGLIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *