Aller au contenu

Quand les avocats manifestent contre la Garde des Sceaux

Marseille 15 février 2018 (prouvenco-info.com)

Les avocats marseillais étaient très nombreux pour manifester contre Madame Nicole Belloubet, la Garde des Sceaux. Ils s’étaient donnés rendez-vous ce matin sur les marches du palais de justice de Marseille pour dénoncer et critiquer le projet de réforme de la Ministre de la Justice parlant même d’une « vision désolante de la justice » et d’une réforme « purement gestionnaire ».

Cette manifestation n’était pas isolée. En effet c’est l’ensemble des professions de justice: magistrats, avocats, greffiers… qui a répondu présent partout en France, comme également à Toulouse ou Paris à l’appel de leurs syndicats. Ces derniers, bien souvent à gauche, ont globalement tous soutenu Emmanuel Macron aux dernières élections présidentielles. Drôle de retour sur investissement quand on entend parler d’une justice française en piteux état. Certains regrettant même leur vote!

Ce projet de réforme s’articule autour de 5 grands chantiers: l’organisation territoriale, l’efficacité des peines, la simplification des procédures pénale et civile et la transformation numérique. Il n’est pas encore acté définitivement et devrait être présenté au parlement avant l’été. D’où le mécontentement affiché des manifestants.

Allons-nous assister à une « réformette » ou plutôt une action en profondeur? Le justiciable sera t-il le sacrifié de l’affaire? Les budgets suivront-ils? Rien n’est moins sûr. Les avocats réclamant de véritables moyens aux structures existantes et dénonçant la nouvelle carte judiciaire qui risque selon eux d’éloigner « les contentieux du justiciable ».

Manifestement la Garde des Sceaux doit mettre beaucoup plus de clarté dans son projet encore flou qui semble faire l’unanimité contre elle. Il est vrai que dans notre pays réformer en profondeur est une performance que peu peuvent s’enorgueillir d’avoir réalisé.

Viviane VOULAND

Crédit photo: DR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *