Aller au contenu

Gérald Campanella nouveau parrain marseillais? devant le juge d’instruction.

Marseille 08 novembre 2017 (prouvenco-info.com)

 

D’aucuns disent que Gérald Campanella serait le ou l’un des parrains du milieu marseillais. En cavale depuis un certain temps, il a été interpellé dans les Alpes de Haute-Provence et placé en garde à vue depuis dimanche dernier pour répondre aux enquêteurs de la police judiciaire de Marseille « d’association de malfaiteurs en lien avec un assassinat ».

Fiché au grand banditisme, Gérald Campanella a déjà un casier judiciaire grand comme le bras. Condamné en 2005 à 5 ans de prison pour escroquerie il avait réussi à éviter la prison en « s’exilant » aux USA et en Floride plus particulièrement. C’est lors de son retour en juin 2010 qu’il avait été arrêté lors d’un coup de filet dans le milieu pour des affaires liées aux machines à sous. Puis condamné en son absence (sic!) une deuxième fois, le 21 octobre 2016, avec d’autres « ténors » du milieu à 10 ans d’emprisonnement. La justice avait retrouvé des traces de son ADN sur des munitions dans le cadre complexe d’une importante affaire de dépôt d’armes et d’explosifs et d’un homicide volontaire à Bouc-Bel-Air près de Marseille.

Son avocat, maître Jean-Jacques Campana, souhaite une relation « normalisée » entre son client et la justice. Certes il reconnait que l’erreur de Gérald Campanella qui ne s’était pas présenté lors de son dernier procès est réelle (les absents ont toujours tort) mais ne désespère pas obtenir un deuxième procès plus équitable cette fois en faisant « opposition au jugement par défaut ».

A suivre donc.

Jean-Marie GUIGLIA

 

Crédit Photo: DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *