Aller au contenu

Emmanuelle Ménard souhaite la suppression des aides publiques à la presse

Aix-en-Provence 01 août 2017 (prouvenco-info.com)

Nos confrères de Breizh-info ont publié hier lundi 31 juillet 2017, un article traitant de l’intervention d’Emmanuelle Menard à l’assemblée nationale. Nous le reprenons bien volontiers non sans préciser que tout comme Breizh-info, notre site Prouvenco-info ne bénéficie d’aucune subvention. 

**************************************************************************************************

31/07/2017 – 07h50 Rennes (Breizh-Info.com) – Emmanuelle Ménard a récemment été élue députée de la 6e circonscription de l’Hérault, à Béziers, ville dont son mari est le maire. Récemment, la directrice de publication du site Boulevard Voltaire a pris la parole dans l’hémicycle afin de pourfendre les subventions publiques accordées par l’Etat français à une écrasante majorité de médias.

« Supprimer toutes les aides publiques pour assurer le pluralisme »

« Je suis journaliste. Je sais bien que ce n’est pas l’objet de cette loi mais si l’on veut vraiment assurer le pluralisme et l’indépendance de la presse ainsi qu’une véritable liberté pour les journalistes, alors il faudrait commencer par supprimer toutes les aides publiques pour leur assurer cette véritable indépendance et l’égalité devant les lecteurs. »

Entre aides directes et aides indirectes via les aides postales, l’Etat avait ainsi versé plus d’un milliard d’euros aux médias en 2010 ! En 2012, c’était 1,2 milliard.

Le Figaro et Le Monde sont les deux médias les plus généreusement dotés avec 18,2 et 18,6 millions d’euros en 2012.

Rapporté au tirage, c’est L’Humanité qui est le plus subventionné avec l’équivalent de 48 centimes de subventions publiques par exemplaire du média communiste. Média communiste qui avait par ailleurs obtenu une annulation du capital des intérêts d’un prêt de plus de 4 millions d’euros contracté en 2002.

En 2012, voici le classement des médias les plus aidés par exemplaire.

L’Humanité: 48 centimes par exemplaire
La Croix: 32 centimes par exemplaire
Le Nouvel Obs: 29 centimes par exemplaire
Libération: 27 centimes par exemplaire
L’Express: 23 centimes par exemplaire
Le Point: 20 centimes par exemplaire
Le Monde: 19 centimes par exemplaire
Le Figaro: 17 centimes par exemplaire
Ouest-France: 6 centimes par exemplaire
Le Parisien: 4 centimes par exemplaire

Pour L’Humanité et La Croix, ces chiffres incluent des fonds spéciaux destinés à soutenir les titres qui bénéficient de recettes publicitaires faibles compte tenu de leur positionnement éditorial.

En conclusion, et par souci de transparence, révélons que Breizh-Info ne touche aucune subvention publique !

Crédit photo : DR

Source: Breizh info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *