Aller au contenu

Mort lente pour le journal La Marseillaise…

Marseille 12 juillet 2017 (prouvenco-info.com)

Le journal La Marseillaise qui est depuis plusieurs mois sur la corde raide, vient de bénéficier encore d’un nouveau sursis. En effet le tribunal de commerce de Marseille a donné 4 mois supplémentaires au journal et sa petite centaine de salariés. Un point sera fait par le tribunal lors de la prochaine audience prévue en novembre de cette année, soit un an après sa mise en redressement judiciaire.

Les magistrats du tribunal ont mis en avant pour justifier leur décision, les efforts de gestion financière engagés par la direction du journal, mais aussi les retombées économiques du dernier mondial de pétanque de La Marseillaise. Les boules au secours de la presse! La rédaction du journal devrait plutôt s’interroger sur sa ligne éditoriale, peut être à l’origine de son déclin?

Mais cette stratégie n’a semble t’il pas été prise en compte par la direction du quotidien régional et ses salariés.  En effet, il ne faut pas oublier que ce journal d’inspiration communiste reste, comme une grande partie de la presse « mainstream », très largement subventionné. Les rentrées publicitaires, quant à elles,  n’étaient plus au rendez-vous et pour cause les annonceurs agissent en fonction de l’audience : un système froid et implacable, même si parmi ces annonceurs, nombreuses étaient les collectivités locales et territoriales à mettre la main à la poche pour tenir la tête du journal hors de l’eau!

Les jours sont-ils donc comptés pour ce journal régional? Va-t-il bénéficier d’un énième sursis? Y aura t’il un soutien inattendu d’un de ces magnats des médias? Nous le saurons bien vite.

Jean-Marie GUIGLIA

 

 

2 réflexions au sujet de « Mort lente pour le journal La Marseillaise… »

  1. Pierre-Emile Blairon dit :

    Très intéressant sujet sur La Marseillaise ; mais on sait bien que les journaux de gauche « bénéficient » d’un acharnement thérapeutique… Je parie que Tapie va mettre la main à la poche (des contribuables).

    Répondre
    • Jean-Marie Guiglia dit :

      Merci cher lecteur fidèle et attentif.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *