Aller au contenu

Législatives en Provence Alpes: le Front National battu par des inconnus !

Marseille 19 juin 2017 (prouvenco-info.com)

Ces élections sont terminées et mal terminées pour le Front National en PACA qui espérait envoyer à l’assemblée nationale trois voire quatre députés pour représenter notre région. A ce jour, le parti n’était présent que dans le Vaucluse avec Marion Maréchal-Le Pen. Celle çi renonçait à se présenter, officiellement pour de légitimes raisons personnelles et familiales mais plus réellement car en désaccord avec la politique menée par sa tante Marine et son second  Florian Philippot.

Le FN n’a pas confirmé à Marseille comme en région PACA, ses beaux scores de la présidentielle de mai dernier, pire tous les rescapés du 1er tour ont été battus et parfois sévèrement. Le comble pour ces candidats, c’est d’avoir été éliminés souvent par de jeunes inconnus estampillés REM. Il suffisait pour ces derniers de poser sur des affiches à côté d’Emmanuel Macron et le tour était joué!

Stéphane Ravier, le sénateur – maire pourtant arrivé largement en tête au soir du 1er tour est obligé de s’incliner avec 45,58% des voix devant une inconnue, Alexandra Louis (REM), avocate au barreau de Marseille.

Idem en Arles et Tarascon pour Valérie Laupies, pourtant donnée gagnante et qui tentait sa chance une 2ème fois, après on premier échec en 2012 face à Michel Vauzelle. Avec ses 48,83%, elle aussi a été battue par une autre inconnue Monica Michel (REM) qui l’emporte avec 51,17% .

Dans le Vaucluse, circonscription de Carpentras Sud il s’en est fallu de peu à Hervé de Lepinau pour reprendre le siège de Marion. C’est seulement 421 petites voix qui ont fait la différence avec une autre jeune femme, Brune Poirson (REM), elle aussi encore inconnue en politique. Décidément!

A contrario, dans la 1ère circonscription du Vaucluse, à Avignon, la frontiste Anne-Sophie Rigault s’incline lourdement avec  seulement 41,91 % devant Jean-François Cesarini (REM) et ses 58,09%.

Les autres candidats FN qui étaient arrivés plus « difficilement » au second tour, ont tous été largement éliminés avec 40% des voix en moyenne. C’était le cas d’Antoine Baudin, 41,32% dans la 8ème des BdR, Sophie Grech, 41,61% dans la 7ème des BdR, ou encore Odile Brun, dans la 1ère à Dignes les Bains avec 36,40%.

Les grands gagnants dans notre région sont globalement les représentants de La République en Marche et des Républicains. Reflet du vote des français dans leur ensemble. Seul Mélenchon et sa France Insoumise, tire son épingle du jeu avec presque 60% des voix.

Alors quid de l’avenir pour les Patriotes de façon générale et en PACA en particulier? C’est au Front National mais aussi associé aux autres mouvements patriotes de réfléchir ensemble et d’agir au mieux pour l’emporter la prochaine fois. C’est pas gagné mais ils ont 5 ans devant eux.

Viviane VOULAND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *