Aller au contenu

1er tour des législatives: un bilan régional en demi-teinte pour les patriotes

Aix-Marseille 12 juin 2017 (prouvenco-info.com)

Le premier tour de ces élections législatives 2017 terminé, il est temps de tirer les grands enseignements de ce scrutin. Dans notre région, les Bouches du Rhône comptent pas moins de 16 circonscriptions, dont 7 circonscriptions marseillaises. 5 sur 16 verront des candidats patriotes au second tour avec seulement 2 pour Marseille: Stéphane Ravier le sénateur-maire d’arrondissements (30,84%) et Sophie Grech (23,06) arrivent tous les deux en tête mais « talonnés » par les représentants de la République en Marche. Ou sont les 9 autres ? C’est insuffisant même si tous les candidats du FN arrivent en 3ème ou 4ème position avec des scores très honorables, variant entre entre 10 et 18% et frôlant le second tour parfois.

La situation dans le Vaucluse est peut être un peu meilleure avec 3 patriotes au second tour sur 6 circonscriptions en y incluant Jacques Bompard de la Ligue du Sud. Ce dernier arrive en deuxième position avec 19,14% suivi de très près par Catherine Candela, la représentante du Front qui a obtenu 18,12% ! Dans cette 4ème circonscription la bataille va être rude et rien n’est fait, mais la division à droite risque de laisser des traces.

Dans les Hautes-Alpes, fermez le ban. Les membres du FN ont tous été éliminés au premier tour. Seuls les représentants REM et LR se disputeront les 2 sièges.

Enfin Odile Brun (17,70%) dans les Alpes-de-Haute-Provence en 2ème position tentera péniblement au 2ème tour de devancer Delphine Bagarry REM qui reste la favorite avec ses 34,22%.

Alors bien sûr on peut chercher des excuses: l’abstention colossale, véritable phénomène prouvant par là le désintérêt réel des français pour ce type de scrutin, le matraquage médiatique toujours favorable aux candidats du Président, le ras le bol avec trop d’échéances électorales en si peu de temps, l’absence de débat de fonds et la priorité donnée aux affaires, la volonté de renouveler le système, le beau temps (idéal pour aller à la pêche) etc etc etc

Ce que je retiendrai et au dire des sondeurs d’opinion le parti la République en Marche risque dimanche prochain, d’avoir 75% de représentants à l’assemblée nationale soit en gros 430 députés , le reste à partager entre tous les autres courants (sic !)  alors même que plus de la moitié des inscrits pratiquement 24 millions d’électeurs n’a pas voté! C’est ainsi que ce parti qui n’existait pas il y a encore un an va disposer de tous les pouvoirs avec seulement 7,6 millions de votants sur 47 millions d’inscrits pour une population française d’environ 67 millions d’habitants et on parle de démocratie… Cherchez l’erreur.

Manifestement ce système est obsolète. Il déçoit et ne reflète plus du tout la réalité nationale ni la volonté populaire des Français. Pour s’en convaincre ? Comment un parti comme le Front National qui au second tour de la présidentielle a obtenu 11 millions de voix risque de se retrouver avec seulement 5 députés et encore, au grand maximum…

Il faut changer tout ça. La proportionnelle est sans nul doute une piste de réflexion , mais pas un simple petit saupoudrage de scrutin proportionnel à la Macron comme pour se donner bonne conscience et tenir une « promesse »; non il faut mettre en place une vraie démocratie directe ou les citoyens exerceraient directement le pouvoir sans l’intermédiaire de représentants.

Mais ceci est une autre histoire.

Jean-Marie GUIGLIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *