Aller au contenu

La gendarmerie à bord des ferries de et vers la Corse.

15 avril 2017

La préfecture maritime de la Méditerranée vient d’annoncer, comme l’an dernier, la présence de gendarmes à bord des navires qui effectuent les rotations Corse – Continent – Corse. L’objectif: assurer la sécurité des passagers tout en prévenant d’éventuels attentats terroristes. Les compagnies aériennes très durement touchées par le terrorisme ont pour certaines depuis longtemps déjà, adopté ce dispositif avec succès semble t’il. La belle saison et l’été qui arrivent, se sont des centaines de milliers de personnes qui vont voyager avec autant de risques potentiels qui pourraient vite se transformer en drame voire en véritable carnage dans des espaces clos et limités que sont les bateaux.

Si la mesure  semble de bon sens, elle apparait, je crois, plus comme un élément de communication d’un gouvernement sur le départ. « Il s’agit d’avoir une présence visible à bord des bateaux afin de protéger et d’intervenir le cas échéant », explique un porte-parole de la préfecture maritime.

L’on connait les 4 principales compagnies concernées Corsica Ferries, La Méridionale, la Corsica Linea et la Moby Line, mais on ignore par contre le nombre de gendarmes présents à bord de chaque ferry. En effet c’est la technique de l’échantillonnage qui a été retenue. C’est à dire que les services de sécurité analysent  chaque traversée et décident ou non du nombre d’agents présents selon les risques encourus.

Espérons que ces mesures, qui montrent bien l’état d’insécurité dans lequel nous vivons et cela par la faute des gouvernements successifs qui n’ont jamais pris ni la mesure ni les actions immédiates, rigoureuses et impitoyables à l’égard du terrorisme islamiste, permettront d’éviter une nouvelle catastrophe.

Jean-Marie GUIGLIA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *