Aller au contenu

La Marseillaise: encore un dépôt de bilan !

Le quotidien régional la Marseillaise, vient d’être mis en redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois. Ce journal communiste lancé en 1943 durant la résistance est en cessation de paiement. La Marseillaise représente ce que nous dénonçons depuis le début, à savoir une presse quotidienne régionale (PQR) particulièrement subventionnée et qui continue de cracher son venin avec des informations partisanes, partiales et très dirigées, même si la ligne éditoriale s’est soit disant « ouverte » depuis 1997 à « toutes les composantes du mouvement social »  Sic!

Véritable courroie de transmission d’un parti communiste en voie d’extinction, la Marseillaise a 6 mois de répit pour se refaire une santé sous la protection bienveillante du tribunal de commerce; les créanciers attendront. Quant aux 117 salariés, ils ne sont pas dupes, et même habitués, en effet déjà début 2015, le journal se retrouvait dans la même situation.

Bien sûr qu’il ne faut pas tirer sur l’ambulance, mais cet avatar du stalinisme pur et dur vit ses derniers moments avant sa disparition. Nous respecterons la  formule: ni fleurs ni couronnes.

Jean Marie Guiglia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *