Aller au contenu

Forte mobilisation pour la langue et l’identité provençale.

identité provençale

À l’appel de plus de 50 organisations culturelles de la Provence, environ 7000 personnes ont défilé dans les rues d’Arles pour demander aux politiques de défendre et de promouvoir la langue et l’identité provençale.

La manifestation s’inscrivait dans le cadre de la ratification de la charte des langues régionales qui est en discussion en ce moment au Parlement.

En fait, au-delà de la langue, c’est toute l’Identité de la Provence qui il s’agissait de défendre.

De nombreuses personnalités politiques étaient présentes

Élections régionales obligent, derrière la reine d’Arles qui chevauchait en tête avec le président de la Confrérie des Gardians, les élus de tous bords ceints de leur écharpe tricolore étaient là : de Christian Estrosi jusqu’au Maire d’Arles, M. Schiavetti en passant par Michel Vauzelle et Marion Maréchal Le Pen ou Stéphane Ravier et tous les maires des villes de tradition comme Julien Sanchez de Beaucaire ou M. Chassaint des Saintes-Maries-de-la-Mer. C’était près d’une centaine de représentants du peuple qui était là.

Le peuple lui-même, pour plus de la moitié, était costumé, en Arlésienne pour les femmes, en veste de velours et pantalons en peau de taupe pour les hommes, signifiant par là, au-delà de la langue, que c’est une manière de se vêtir, de vivre, qu’il s’agit de défendre.

L’exemple le plus flagrant était la banderole très applaudie tout au long du parcours concernant la défense de l’encierro à l’Eyraguaise, coutume très enracinée à Eyragues et que les anti corridas veulent faire interdire.

Les chants en provençal accompagnés par les fifres et tambourins ont rythmé le défilé qui s’étirait sur plus d’un kilomètre.

A l’arrivée, la Reine d’Arles entourée de ses demoiselles d’honneur et plusieurs dizaines de gardians originaires de toutes les grandes manades de Camargue ont écouté les orateurs qui n’ont pas manqué d’interpeller les Politiques en leur demandant, à l’instar de ce qui existe en Bretagne, la création d’un Observatoire de la Langue et de la Tradition, celui de Bretagne a un budget de plus d’un million d’euros.

L’importance de la manifestation et la présence de tous les candidats importants peuvent-ils laisser espérer pour 2016 la mise en place d’une telle structure ?

Il est certain que le peuple Provençal sera attentif aux engagements pris dans ce domaine.

 

La rédaction.

2 réflexions au sujet de « Forte mobilisation pour la langue et l’identité provençale. »

  1. coste denis dit :

    rectification, le cavalier qui portait la reine d’Arles était Frédéric Lescot président de la Confrérie des Gardians, et non le capitaine de la Nacioun Gardiane Guy Chaptal. La Nacioun n’était pas représentée officiellement hier, on peut le regretter

    Répondre
  2. admin dit :

    Merci pour votre correction ainsi que pour la vidéo de la Reine d’Arles.

    Cordialement,

    La Rédaction.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *