Aller au contenu

Regard sur les musiciens de Provence (2/4)

Poésie, harmonie vocale et chant folk

 

peinture1bChansons à texte, où les mélodies lumineuses, mélancoliques et sombres se mêlent pour former un tissu musical dense et harmonieux, où le Beau, toujours présent, se dispute avec le vent, l’eau des vallées profondes et le bois des forêts d’antan : voilà le groupe Ad Vitam, fondé par le guitariste, chanteur et pianiste Marseillais Jad Ayache.

Après un premier groupe instrumental, Xaal, alliant la recherche du jazz à l’énergie du rock, c’est en 1996 que J. Ayache créé le groupe Ad Vitam, qui propose des musiques à la fois puissantes et intimistes. Richesse poétique dans la musique, mais également dans les textes, car Ad Vitam n’hésite pas à mêler poèmes de Stanislas Wyspianski, textes de Brassens et proses de leur propre composition.

Le groupe, qui semble hélas inactif depuis 2007, a néanmoins réalisé deux albums de très grande qualité. À noter, sur le premier album, la chanson « Vallon des Auffes », dont nous reproduisons ici les paroles, qui est un véritable hymne à la cité phocéenne.

 

Sur le deuxième album intitulé « Là où va le vent », où l’on sent une plus grande maturité musicale, tant sur le plan de l’interprétation que sur celui de l’écriture, des titres comme « Le Cortège » ou « Le Sel de la Vie », sont d’une beauté bouleversante.

Toujours au confluent du jazz et du rock, mais avec des accents folks cette fois-ci, voici une musicienne extrêmement prolifique, engagée dans de nombreux projets musicaux tel que le projet « Vertigo Songs » de Perrine Mansuy, l’excellent groupe « We used to have a Band » ou le spectacle « Ce monde autour de moi ».

Chanteuse Folk : Marion Rampal

Marion Rampal, qui est également membre de la compagnie « Nine Spirit », sous la direction de Raphaël Imbert, est l’un des talents les plus prometteurs de la scène provençale. Née en 1980 à Marseille, elle est rapidement attirée par le jazz, le rock et la folk music.

Artiste à la voix puissante, avec des accents lyriques, elle est également comédienne, renouant ainsi avec la tradition des cabarets, qui fit jadis le succès de l’Alcazar.

Voici un extrait de l’une de ses performances vocales avec le groupe « We used to have a Band ». Elle est au côté de François Richez, excellent guitariste et partenaire à part entière de ce très bon duo.

 

Pour se diriger un peu plus vers des sonorités folks et bluegrass, c’est vers les jumelles d’Isaya, qu’il faut se tourner. Originaire d’Aix-en-Provence, ce duo à une guitare et deux voix nous transporte instantanément dans un univers à part, à mi-chemin entre les fermes du Kentucky et les forêts profondes de l’imagerie européenne.

Chanteuses Folk : Isaya

Leurs voix se complètent harmonieusement, et derrière chaque note s’ouvre une nuance de tendresse ou d’espièglerie qui distingue magnifiquement les deux sœurs. Leur premier disque « Dead or Alive », édité par la maison de production Make Me Prod, donne un très bel aperçu de la qualité artistique de ce tandem. Voici une vidéo d’une de leur chanson « My Boat ».

 

 

 

Pour en savoir plus ou commander leurs disques :

Site officiel d’Ad Vitam

Site officiel Marion Rampal

Site officiel Isaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *